Effet Corona

De wikipédia :

« A la base, l'air est un fort isolant. Mais sous de fortes tensions, les électrons qui composent les atomes des molécules de l'air sont littéralement arrachés à leur orbite de valence pour participer à la conduction électrique : la foudre traverse alors l'atmosphère. La valeur du champ disruptif de l'air la plus communément admise est : 

E= 36.000 Volt.cm-1

 

On peut interpréter de manière très simple cette formule, en disant que dans de l'air sec, il faut une différence de potentiel de 36 000 Volts pour faire une étincelle entre 2 points écartés de 1 centimètre, ou 3600 Volts pour faire une étincelle entre 2 points écartés de 1 millimètre.

 Cela laisse présager en outre de l'ordre de grandeur des tensions mises en jeu dans le phénomène de la foudre. Pour un air saturé en humidité, cette valeur peut tomber à 10 000 V.cm-1 »

Mon expérience est donc basique : des morceaux de bois, de la colle, du fil de cuivre fin non isolé récupéré d’un fil électrique multibrin, de l’alu, une source de tension de 30KV (un ancien moniteur CRT couleur). L’unique concept consiste à trouver le bon écartement entre les potentiels pour faire apparaître l’effet corona : pas assez, il ne se passe rien, et trop, ça « claque », un arc électrique apparaît (rupture du diélectrique).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           

 

 

 

Vieux schéma :

Pourquoi ne pas utiliser seulement 2 fils : l’effet est beaucoup plus difficile a avoir ! mieux vaut utiliser un fil dur statique (aluminium sur support en bois)  avec un autre fil « mou » que l’on peut rapprocher ou éloigner de l’aluminium statique à volonté. Jouer avec 2 fils en guise de potentiels est trop compliqué. Ancien design abandonné :

Le fait de rajouter des « cellules » (= 1 couple fil + alu, deux potentiels) permet simplement de renforcer l’effet, mais plus difficile à mettre en œuvre !       Effet la nuit 

 

 

Pour plus de renseignement, aller voir la souche : http://jnaudin.free.fr/ et http://tesladownunder.com/ pour quelques expériences plus qu’intéressante !

 

PS : ça reste dangereux si on fait n’importe quoi =)

Pour télécharger des images hautes résolutions cliker ici, un avant après, ici                                                                            Cette photo illustre « l’effet des pointe »